Pratiquer ses kata

Enzo Montarello, équipe de France Kata, exécute un kata à l'Open de Paris 2020
Enzo Montarello à l’Open de Paris de Karaté 2020 © Denis Boulanger / FFK

La pratique des katas peut être découpées en plusieurs moments :

  • J’exécute le kata sans force et lentement (un mouvement toutes les 2-3 secondes)
    • en respectant les positions de jambe (si j’ai la place)
    • à défaut en respectant les mouvements de bras sans m’occuper des jambes
  • Le schéma est, autant que possible, respecté pour favoriser la spatialisation et la mémorisation de l’orientation dans l’espace.
  • J’exécute le kata en découpant les séquences par 2 ou 3 déplacements en fonction de la place dont je dispose. Pour ce travail, je respecte la posture des jambes et les mouvements des bras.
    • un miroir, ou une photo (voire un film) permet un retour sur sa posture. Cela aide à prendre conscience de sa position et de ses gestes
    • commencer le kata de l’autre côté. C’est ce que j’appelle « migi » comme droite, opposé à gauche qui est le côté habituel de début des kata.
Alexandra Ferracci, équipe de France Kata, exécute un kata à l'Open de Paris 2020
Alexandra Ferracci à l’Open de Paris de Karaté 2020 © Denis Boulanger / FFK

Pour les plus créatifs, sur le schéma de Taikyoku Shodan, modifier les techniques de bras, ajouter des techniques de jambes, modifier les positions de jambes. Faites vous plaisir 🙂

Schéma du kata Taikyoku Shodan